Collège des technologies de l’information de Montréal
Montreal College of Information Technology English flagEN FlagFR

< Nouvelles >

Google’s Top 10 Predictions on The Future of Cloud Technology by the End of 2025

Google's Top 10 Predictions on The Future of Cloud Technology by the End of 2025

Les 10 meilleures prédictions de Google sur l'avenir de la technologie infonuagique d'ici la fin de 2025

Les développeurs de Google et les experts du secteur ont présenté leurs prédictions sur l'avenir de la technologie lors du Google Cloud Next 2022 de la semaine dernière. Jetez un coup d'œil aux 10 meilleures prédictions de la technologie infonuagique qui, selon eux, se réaliseront d'ici la fin de 2025 :

 

  1. Pleins feux sur la conception neuro inclusive . La neurodiversité décrit comment les gens vivent, interprètent et traitent le monde qui les entoure et a un impact sur la façon dont nous travaillons tous ensemble. Alors que le monde évolue vers un environnement plus virtuel, il est crucial que les entreprises mettent en œuvre des pratiques numériques inclusives pour la collaboration interne et externe. Jeanine Banks, responsable des relations avec les développeurs de Google, vice-présidente et directrice générale du développeur X, a déclaré qu'une stratégie de conception neuro-inclusive devrait se démarquer : "les développeurs qui commencent par une conception neuro-inclusive verront une croissance multipliée par 5 de l'adoption par les utilisateurs au cours des deux premières années." Plus de 20 % de la population mondiale a au moins une forme de neurodiversité, ce qui rend crucial de créer un lieu de travail dans lequel tous les employés peuvent contribuer et donner le meilleur d'eux-mêmes. La conception de Google Workspace répond à la fois aux besoins des utilisateurs neuro divergents et améliore les performances pour tous. Banks a déclaré que les principes suivants seront essentiels pour atteindre l'accessibilité : équilibre, proportion, unité, lumière, couleur, espace et motifs.

 

  1. Adoption des logiciels libres organisés. Le vice-président de l'infrastructure et collègue de Google, Eric Brewer, a prédit que "d'ici la fin de 2025, 4 développeurs d'entreprise sur 5 utiliseront une forme de logiciel libre organisé". Le service Google Clouds Assured Open Source Software utilise des ensembles de logiciels libres dans son flux de travail de développeur. Ces ensembles sont disponibles pour les autres utilisateurs d'entreprise de logiciels libres. Le poste de travail infonuagique Google Software Delivery Shield protège votre code en détectant automatiquement les modifications, en analysant les vulnérabilités et en vérifiant les dépendances.

 

  1. Automatisation des flux de travail Secops . Le responsable mondial des opérations de sécurité autonomes de Google, Iman Ghanizada , a prédit que jusqu'à 90 % des flux de travail des opérations de sécurité seront automatisés et gérés sous forme de code d'ici la fin de 2025. Google y parviendra en permettant une détection et une réponse continues grâce à des services tels que Community Security Analytics et Chronicle. L'API permettra à ce terminal d'analyser des pétaoctets de données pour trouver des risques en quelques minutes, par rapport à ce qui aurait pris des jours ou des semaines auparavant.

 

  1. Semaine de travail de quatre jours alimentée par l'IA. Kamélia Aryafar , directrice principale de l'ingénierie chez Google Cloud AI, a prédit que l'intelligence artificielle (IA) aidera à faire passer la semaine de travail de cinq jours à quatre jours. Vertex AI, un système d'IA développé par Google, peut automatiser les tâches et permettre aux équipes d'atteindre leurs objectifs hebdomadaires en deux fois moins de temps. Vertex AI propose des modèles de recherche et des boîtes à outils d'intelligence artificielle (IA) aux entreprises. La plate-forme donne aux développeurs la possibilité de créer leurs propres modèles personnalisés ou d'utiliser des modèles d'apprentissage machine (ML) préalablement formés qui existent, de s'intégrer à BigQuery et à d'autres bases de données, et d'alimenter des SDK d'applications externes. Cette flexibilité et cette évolution permettent aux entreprises de faire passer plus facilement des applications en mode production qu'avec d'autres fournisseurs.

 

  1. Données exploitables en temps réel. Irina Farooq, chef de produit Google Cloud, a prédit que 90 % de toutes les données seront exploitables en temps réel d'ici 2025. Elle a cité Dataplex , qui unifie les données distribuées et automatise la gestion et la gouvernance des données, ainsi que la prise en charge des données non structurées et d'Apache Spark sur BigQuery, comme des moyens par lesquels l'entreprise rend cela possible. Avec la virtualisation des données et les bons outils, les étapes fastidieuses de préparation et de nettoyage des données avant d'utiliser les données dans l'analyse seront éliminées dans un avenir proche.

 

  1. Abolition de la barrière entre la charge de travail transactionnelle et analytique. Andi Gutmans , vice-président et directeur général des bases de données chez Google, prédit que d'ici la fin de 2025, les charges de travail transactionnelles et analytiques ne seront plus des charges de travail de base de données distinctes. Il a déclaré que les services Google Cloud tels que Spanner, Cloud SQL, BigTable et AlloyDB joueront un rôle dans la réalisation de cet objectif. Traditionnellement, les bases de données transactionnelles sont conçues pour optimiser le traitement rapide des données et les bases de données d'analyse prennent en charge de grands ensembles de données qui peuvent être analysés. Les applications commerciales nécessitent souvent l'accès aux deux ensembles de données.

 

  1. Infrastructure infonuagique automatisée. Amin Vahdat, vice-président et directeur général de l'infrastructure des systèmes et des services chez Google, a prédit que l'automatisation jouera un rôle plus important dans les décisions relatives à l'infrastructure infonuagique au cours des trois prochaines années. Selon Vahdat, les entreprises seront mieux en mesure d'ajuster leurs services informatiques pour répondre à la fois aux besoins d'échelle et de performances si elles peuvent prévoir leurs modèles d'utilisation.

 

  1.  La durabilité comme priorité absolue. La durabilité devient de plus en plus une priorité pour les développeurs, selon Steren Giannini, chef de produit du groupe Google. Il prédit que trois nouveaux projets sur quatre seront menés avec la durabilité comme principe de développement principal. Pour faire face à l'impact environnemental de ses services infonuagiques, Google propose un outil d'empreinte carbone pour mesurer l'impact de l'utilisation du nuage sur la durabilité.

 

  1.  Utilisation de nuages multiples. Richard Seroter , directeur de DevRel et de la gestion des produits sortants chez Google, prédit que plus de la moitié de toutes les organisations utilisant un nuage public passeront à la plate-forme Anthos ou BigQuery Omni de Google une fois qu'elles seront conscientes de ses capacités multinuagiques. De nombreuses organisations utilisent déjà des technologies à nuages multiples, ce qu'elles continueront à faire à l'avenir. Le plan de gestion unique de Google Cloud permet aux clients d'intégrer leur infrastructure infonuagique et leurs données existantes dans l'écosystème Google Cloud, tout en leur permettant de s'intégrer à d'autres services Google Cloud.

 

  1. Prise en charge de Low Code / No Code. Jana Mandic, responsable de l'ingénierie chez Google, a prédit que les technologies "low-code" et "no-code'' remplaceront les langages de programmation traditionnels au cours des trois prochaines années. Elle a également noté que d'ici 2025, plus de 70 % de toutes les nouvelles applications seront créées à l'aide de ces technologies. De plus, Gartner, Inc., une société mondiale de recherche et de conseil de premier plan, prévoit que le marché des technologies de développement "low-code" augmentera de 23 % en 2021. Cela réduit le nombre d'outils externes que l'entreprise doit entretenir, tout en offrant aux utilisateurs professionnels un contrôle sur la personnalisation de leurs applications internes. Le Collège des technologies de l'information de Montréal adapte ses programmes et ses certifications en tenant compte de l'évolution constante du secteur des technologies. Parlez à un conseiller pour en savoir plus sur la façon dont vous pouvez décrocher un emploi de rêve dans ce domaine.

 

Sources:

Google Cloud Next

Top 10 des prédictions de technologie cloud de Google | VentureBeat